Enseignement pluriel et assurance qualité ? Réflexions à propos des innovations éducatives à l’exemple de l’intercompréhension en Sarre

Hauptsächlicher Artikelinhalt

Claudia Polzin-Haumann
Christina Reissner

Abstract

Der vorliegende Beitrag skizziert die Entwicklung sprachenvernetzenden Unterrichtens im Bereich des interkomprehensionsbasierten Mehrsprachenlehrens und -lernens am Beispiel des Saarlandes. Anhand eines zusammenfassenden Blicks auf Ergebnisse und Erfahrungen von mehr als zehn Jahren theoretischer und praktischer Forschung wird die enge Verbindung zwischen Forschung, praktischer Umsetzung und konzeptioneller und theoretischer Entwicklung beleuchtet – Faktoren, die sich in einem integralen Prozess gegenseitig verstärken. Anschließend richten wir unseren Blick auf die Frage, inwieweit die an der Universität des Saarlandes entwickelten Aktivitäten als Beitrag zur Entwicklung der Qualitätssicherung der sprachlichen Bildung im Saarland angesehen werden können.

Artikel-Details

Zitationsvorschlag
Polzin-Haumann, Claudia, und Christina Reissner. „Enseignement Pluriel Et Assurance Qualité ? Réflexions à Propos Des Innovations éducatives à l’exemple De l’intercompréhension En Sarre“. In Erwerb Und Praxis Sprachlicher Und Kultureller Vielfalt in Europa, herausgegeben von Eric Castagne und Johannes Müller-Lancé, 105–116. Mannheim Conference Series. Mannheim, 2023. Zugegriffen April 20, 2024. https://majournals.bib.uni-mannheim.de/index.php/maconf/article/view/270.
Rubrik
Artikel
Autor/innen-Biografien

Claudia Polzin-Haumann, Universität des Saarlandes

Claudia Polzin-Haumann est Professeure titulaire de la Chaire de linguistique romane. Entre 2017 et 2021, elle était Vice-présidente en charge des affaires européennes et internationales à l’Université de la Sarre. Elle est co-directrice de l’Institut für Sprachen und Mehrsprachigkeit et consultante du gouvernement de la Sarre dans le domaine de l’enseignement/apprentissage des langues étrangères. Elle a collaboré à de nombreux projets dans le domaine de la linguistique appliquée. Ses principaux intérêts de recherche comprennent la linguistique contrastive, la linguistique des textes/variétés, la recherche sur le pluri-/multilinguisme, la politique linguistique (comparative) et la réflexion sur les langues. Elle est membre fondateur du Groupement de Recherches Transfrontalières Interdisciplinaires (GRETI), membre du Center for Border Studies de l’Université de la Grande Région (CBS) et de plusieurs groupements de recherche.

Christina Reissner, Universität des Saarlandes

Christina Reissner est enseignant-chercheur au département des langues romanes de l’Université de la Sarre où elle dirige la section « Enseignement / Apprentissage précoce de la langue française » (Frühes Fremdsprachenlernen Französisch) ainsi que le centre virtuel de l’eurocompréhension. Elle mène des recherches académiques et scientifiques e. o. dans les domaines suivants: linguistique appliquée, apprentissage / enseignement des langues, pratiques et didactiques du plurilinguisme et de l´intercompréhension, politique linguistique, les border studies, le transfert du savoir de l´université dans la société. Elle est consultante du gouvernement de la Sarre dans le domaine de l’enseignement/apprentissage des langues étrangères et membre fondateur du Groupement de Recherches Transfrontalières Interdisciplinaires (GRETI), membre du Center for Border Studies de l’Université de la Grande Région et de l’Institut des langues et du plurilinguisme de l’Université de la Sarre.